Cybersexisme : les auteurs doivent répondre de leurs actes

L’association ECVF (Élu.e.s contre les violences faites aux femmes) adresse son soutien à Flo Marandet, victime depuis plusieurs mois de harcèlement moral et de cyber-sexisme par des membres du forum « 18-25 » du site de jeux vidéo : « jeuxvideo.com »*.

Ces personnes ont mené une campagne de dénigrement et de harcèlement à son encontre, de l’insulte sexiste à la menace de mort ; y compris des dénonciations envoyées à son employeur.

Nous rappelons que les conséquences des cyber-violences sont tout aussi graves que celles perpétrées dans la vie réelle. Et elles sont tout aussi inacceptables.

Les actes de cyber-sexisme doivent donc être dénoncés sans relâche et révélés, car ces violences tombent sous le coup de la loi et leurs auteurs doivent ainsi répondre de leurs actes devant la société. Pour rappel, « la menace de commettre un crime ou un délit dont la tentative est punissable » est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500€ d’amende, lorsqu’elle est « soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet ». (Code pénal, article 222-17).

Une pétition, lancée le 22 décembre demande la fermeture du site. Elle est à signer à ce lien.

* Afin de ne pas générer de flux supplémentaire sur le site en question, ce lien est en “donotlink”.