Module Formation – Construire une politique publique d’action contre les violences faites aux femmes

Objectifs

Il s’agit d’une part prendre conscience de l’ampleur et de la diversité de ces violences et d’autre part s’interroger sur les réponses de politique publique que les collectivités peuvent mettre en œuvre contre ce problème.
En partant des situations rencontrées par les participant.e.s, la formation vise à donner des outils concrets mobilisables par les élu.e.s et utilisables dans la mise en oeuvre d’une politique publique.

Descriptif

La question des violences faites aux femmes est devenue un problème de politique publique à part entière qu’il serait une erreur de cantonner au domaine de la santé. Les violences faites aux femmes ne concernent pas seulement le secteur privé, il va bien au-delà des violences perpétrées dans le cercle de la famille, il touche aussi l’espace public et les transports, il prend des formes diverses qu’il convient de repérer, ainsi que le montrent des rapports récents. Il s’insère dans la thématique de l’égalité femmes-hommes.

Le nombre de femmes décédées, même s’il est en baisse légère depuis quelques années, ne recule pas de manière significative. Il n’y a pas de territoire, pas de milieu social et professionnel, pas de situation (y compris les personnes en situation de handicap) épargnés. De plus, le problème des enfants, pris dans la tourmente des violences, relève du souci des élu.e.s territoriaux. Enfin il a un coût que payent les citoyens.

A ce moment charnière où les régions et les départements acquièrent des responsabilités nouvelles en ce domaine (décret du 28 juin 2015, issu de la loi « Egalité réelle du 4 août 2014), les élu.e.s ont besoin de s’approprier cette thématique qui prend une dimension nouvelle au regard de leur mandat.

Contenu

Quelles clés et quels outils sont à disposition des élu.e.s pour construire une politique publique de lutte contre les violences faites aux femmes ?

Comment les collectivités, peuvent-elles, du fait de leurs compétences propres, s’insérer dans un réseau de lutte maillant l’ensemble des territoires, de la région à la commune, en passant par le département ; autour des directives nationales ?

Comment s’appuyer sur les constats et les savoir-faire des associations, des agent.e.s de l’état, des corps de la police et de la gendarmerie, ceux de la justice ?

Comment adapter au territoire dont on est l’élu.e, les exemples, les bonnes pratiques, les réussites d’autres territoires, et même ceux venus de l’étranger ?

Comment construire une politique publique et utiliser les fonds destinés à cette lutte, dont les moyens dédiés à la formation des élu.e.s et des personnels ?

Formats

Cette formation peut être adaptée à la demande du territoire. Formats possibles :

  • 2 journées
  • 1 journée
  • 1 demi-journée

Effectifs

Groupes de 10 à 20 personnes

Tarif

Tarif pour une journée de formation

Nombre d’habitant.e.sTarif non-adhérent.e.sTarif adhérent.e.s
> 100088 €72 €
1000 – 4000143 €117 €
4000 – 10 000220 €180 €
10 000 – 20 000275 €225 €
20 000 – 50 000330 €270 €
50 000 – 100 000440 €360 €
100 000 – 200 000660 €540 €
> 200 000770 €630 €

 

 

Demande d'informations





Veuillez laisser ce champ vide.
* Champs obligatoires