Département du Val-de-Marne – Education à une sexualité égalitaire et sans violences

ACTION n°1 : Dispositif « Cet Autre que Moi »

ACTION n°2 : Interventions des Centres de Planification et d’Education Familiale dans les collèges sur l’éducation à la sexualité et les relations filles-garçons

 

Contexte des actions

Sensibilisation à l’égalité filles-garçons dans les relations amoureuses et prévention de la violence dans les collèges.

Les interventions des Centres de Planification et d’Education Familiale (CPEF) se font dans le cadre réglementaire relatif aux CPEF (Article R2311-7 du Code de la Santé Publique) concernant les actions collectives de prévention sur la sexualité et l’éducation familiale, et dans le cadre de la loi de 2001 relative à l’IVG et la contraception concernant l’information et l’éducation à la sexualité dans les écoles, collèges et lycées.

Publics cibles 

Collégien.ne.s du Val-de-Marne.

Objectifs visés

Education à la sexualité et à la vie amoureuse en s’appuyant sur la question de l’altérité, de la construction de soi et de la prise en compte de la différence.

Les principaux objectifs de ces interventions sont de faire réfléchir en groupe sur les relations affectives et sexuelles et notamment autour des relations filles-garçons ainsi que de faire connaître les 80 centres de planification et d’éducation familiale du Département

ACTION n°1 : Dispositif « Cet Autre que Moi »

Description de l’action et mise en œuvre

Le dispositif « Cet Autre que Moi » est outil pédagogique réalisé par l’association Je Tu Il, créé spécifiquement pour le Département du Val-de-Marne. L’outil est utilisé depuis une dizaine d’années dans les collèges, plutôt à destination des élèves de 4ème et 3ème, parfois pour les élèves de 5ème.
« Cet Autre que Moi » s’appuie sur des vidéos thématisées qui permettent d’avoir ensuite un débat avec les élèves. Les interventions se déclinent en trois temps, 2 en 4ème, 1 en 3ème :

4ème :
– Relations amoureuses
– Violences ordinaires

3ème :
– Victimes et coupables

Les collèges se portent volontaires pour que des sessions d’information soient organisées au sein de l’établissement. Les interventions sont réalisées soit par des collègues de la Direction de la Maison de l’Adolescent, soit les éducateurs.trices des clubs de prévention.

Résultats obtenus

Chaque année, ce sont près de 4000 collégien.ne.s qui participent au programme « Cet Autre que Moi » depuis près de 10 ans.

ACTION n°2 : Interventions des Centres de Planification et d’Education Familiale dans les collèges sur l’éducation à la sexualité et les relations filles-garçons

Description de l’action et mise en œuvre

Les interventions s’appuient sur un véritable partenariat réglementaire inter-institutionnel qui nécessite une étroite collaboration entre l’équipe du CPEF et l’établissement scolaire. Pour cela, les interventions sont préparées en amont avec l’équipe médico-sociale, administrative et enseignante de l’établissement afin d’inclure au mieux les interventions dans le projet d’établissement. Aussi, lors de la pré-rentrée ou dans les comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) notamment, les modalités d’intervention, les outils proposés, les documents distribués par l’équipe du CPEF sont présentés. De même, un bilan des interventions sur l’année écoulée est proposé par l’équipe CPEF à l’établissement afin d’inscrire cette intervention dans une démarche pérenne. Le partenariat entre les établissements et les CPEF se tisse au fil des années et repose sur une connaissance et une confiance mutuelle.

Les interventions scolaires sont réalisées par un binôme de professionnelles des CPEF: une infirmière et une conseillère conjugale et familiale (CCF). Le médecin du CPEF intervient parfois. Ces interventions ont lieu en classe de 4e et 3e afin de tenir compte de la maturité des élèves et du programme de sciences de la vie et de la terre. Les interventions se font le plus souvent par demi-classe mixte au sein de l’établissement scolaire. Il est parfois possible pour les élèves d’être reçu.e.s dans le CPEF. Lors de cette intervention, les élèves reçoivent le livre « Questions d’Ados » financé par le Département.

Résultats obtenus

10 000 jeunes sont touché.e.s chaque année.

Collectivité

Département du Val-de-Marne

Les autres Bonnes pratiques du Département du Val-de-Marne :

Lutter contre le cybersexisme chez les jeunes

Cette action vous intéresse, vous avez envie d’en savoir plus, d’être mis.e en relation avec la collectivité porteuse ou d’être accompagné.e à sa mise en place dans votre collectivité ? Contactez ECVF : contact@ecvf.fr